La Propolis, véritable trésor de la ruche

La ruche regorge de produits merveilleux pour notre santé, celui que tout le monde connaît est bien-sûr le miel !
En effet, son usage et ses bienfaits sont plus que reconnus dans le monde entier, et même dans le monde médical ! Il y a aussi la gelée royale, le pollen et la cire d’abeille.
Mais aujourd’hui, il s’agit d’un tout autre trésor, la propolis.
Les abeilles la récoltent et la transforment afin de s’en servir comme bouclier naturel pour protéger leur ruche. Les humains, eux peuvent s’en servir pour protéger leur santé, grâce à ses propriétés antivirales et antiseptiques.

 

Qu’est-ce que la propolis ?

La propolis est une matière végétale produite par les abeilles afin d’assurer la protection et l’asepsie de leur ruche.

Il s’agit d’une substance résineuse récoltée sur les bourgeons et la résine des arbres, et ensuite transformée par les les ouvrières. Cette « résine » est donc constituée de divers produits végétaux mélangés aux sécrétions salivaires de ces dernières.
Les abeilles utilisent la propolis pour recouvrir les surfaces intérieures de la ruche pour en assurer l’étanchéité et l’asepsie.  Elles s’en servent aussi pour embaumer les abeilles ou les petits animaux morts qui auraient pu entrer afin de ne pas propager de microbes ou maladies dans leur « maison ».
Dans la ruche, la propolis joue un véritable rôle de protection en agissant comme un désinfectant naturel. Elle forme une couche protectrice contre les invasions microbiennes et fongiques.

Niveau texture, elle est plutôt dure et friable à 15°C, alors qu’elle devient molle et malléable autour de 30°C. Au dessus, elle sera plutôt collante ou gluante.

Elle peut avoir diverses couleurs entre le jaune clair et le brun foncé selon les types de résines recueillies par les abeilles.

Sa composition

Elle peut changer selon les végétaux que les abeilles butinent. Même si les compositions diffèrent, elle garde toujours les mêmes bienfaits.

Généralement, elle se compose de :

  • 50 à 55% de Résine (Flavonoïdes, esters, acides phénoliques…)
  • 30 à 35% de Cire
  • 5 à 10% d’Huiles volatiles ou essentielles
  • 5% de Pollen
  • 5% de Substance diverses (glucides, vitamines, oligo-éléments, acides aminés…)

 

propolis
Crédits photo :
@pixabay

 

Quels sont les bienfaits de la propolis ?

Elle dispose de nombreuses vertus pour prendre soin de notre santé :

– antibactérienne et antiseptique,
– antivirale : contre l’herpès notamment,
– antifongique : très intéressante dans le traitement du Candida Albicans,
– anesthésiante et anti-inflammatoire,
– antitussif : elle soulage efficacement la toux sèche de l’hiver,
– stimulante du système immunitaire,
– antioxydante,
– antitumorale.

Ainsi, on l’utilise beaucoup pour l’hygiène et le soin de la bouche (gingivite, aphtes, parodontite, candidose, abcès dentaires, plaque dentaire, caries…), éliminer les champignons, prévenir et traiter les affections des voies respiratoires et de la sphère ORL (mal de gorge, pharyngite, laryngite, rhume…), traiter les verrues, aider à la réparation et cicatrisation des plaies et brûlures, soulager les troubles gastro-intestinaux (ulcères, gastrites…) et les problèmes de peau (eczéma, psoriasis..).
Par ailleurs, elle renforce aussi le système immunitaire en stimulant la formation d’anticorps et en contribuant à l’absorption de nutriments dans le corps. Elle aide ainsi à maintenir un bon équilibre immunitaire et contribue à lutter contre les maladies saisonnières comme la grippe, le rhume…

Fait intéressant, à la différence des antibiotiques chimiques, elle agit contre les mauvaises bactéries sans détruire les bonnes. De plus, elle ne provoque aucun effet secondaire contrairement à ces derniers.

 

Comment l’utiliser ?

On peut la trouver sous différentes formes comme : propolis pure à mâcher, gélules, teintures mères (extraits concentrés alcooliques), sprays (pour la gorge et le nez), sirops, bonbons ou gommes, ampoules, poudre ou petits granulés à avaler, tablettes…
Elle est aussi souvent associée à d’autres matières premières comme le miel qui renforce l’activité antimicrobienne de cette dernière.
Pour les soins de la peau, on la retrouve aussi dans des baumes et pommades, cosmétiques.

Par voie interne

Généralement, la dose recommandée est de 3 grammes de propolis pure par jour, soit 1 gramme 3 fois par jour.
Pour les gélules, la posologie peut varier de 3 à 6 gélules de 250 mg chacune, par jour.
Pour les autres formes, comme la teinture mère, il suffit de suivre les indications spécifiques à chacun des produits, car la posologie dépendra toujours du dosage en propolis.

Les gélules seront utiles en cas d’encombrement respiratoire ou de baisse de régime pour booster le système immunitaire sous forme de cure.
La propolis pure à mâcher est efficace pour les gencives sensibles et les maux de gorge (dose équivalente à un grain de café par jour).
Les sprays sont efficaces en cas de maux de gorge et de mauvaise haleine.
Le sirop et les gommes bien sûr soulagent les maux de gorge.
La teinture mère est plus polyvalente. Elle s’utilise pour les cures afin de stimuler les défenses de l’organisme, pour soigner les gênes buccales, les affections de la gorge…


La cure de propolis

Comme vous avez pu le lire, la propolis peut être d’une grande aide lors des changements de saison pour soutenir notre système immunitaire. Elle est un excellent moyen de se préparer aux changements de températures à venir.
On peut donc faire une « cure » de propolis, avant chaque début de saison, notamment en automne et en hiver et continuer à en faire durant toute la période sensible, par petites cures de 3 semaines.
Elle est particulièrement conseillée pour les personnes sensibles au niveau respiratoire car son action y est très efficace !

La cure peut durer de 20 jours à 2 mois (à condition de faire des pauses) et les formes les plus intéressantes pour celle-ci, sont la teinture mère et les gélules.

 

propolis
Crédits photo :
@melgama

 

Par voie externe

Pour ce qui est des problèmes bucco-dentaires, la propolis peut aussi être utilisée en tant que « rince-bouche ». 
On adaptera le mélange (teinture mère de propolis dans de l’eau pour se rincer la bouche pendant quelques minutes) en fonction du dosage en propolis du produit que l’on utilise.

La teinture mère, les baumes/pommades peuvent être utilisés sur les verrues, mycoses, boutons d’acné, brûlures, plaies et blessures cutanées, herpès vaginal et buccal…

 

Précautions et contre-indications

Les effets indésirables de la propolis sont peu nombreux. Ceux rapportés étaient surtout liés à des réactions allergiques (urticaire, asthme…) et quelques troubles gastro-intestinaux mineurs et temporaires.
Il n’y a pas d’accoutumance à la propolis, par contre il est recommandé de ne pas en prendre plus de 3 semaines d’affilé. Et si vous faites des cures longues, il est conseillé de faire une pause d’au minimum une semaine toutes les 3 semaines.

Alors la propolis sera évidemment à éviter chez les personnes allergiques aux produits de la ruche.
Si vous avez un doute, vous pouvez faire un test en déposant une goutte de propolis sur votre avant-bras et attendre quelques heures pour voir si une réaction se déclenche (démangeaisons, boutons..).
Si c’est le cas, il faudra oublier la propolis !
Mais ne vous inquiétez pas ! Il y a d’autres produits pouvant être utiliser dans la même optique, comme l’Extrait de Pépins de Pamplemousse, j’en parlais ↠ ici. 😉 

On l’évite aussi sans avis médical, chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant de moins de 3 ans.

 

Comment la choisir ?

Encore une fois, il faudra privilégier la qualité. C’est LE critère primordial !
C’est une substance qui attire tous les composés lipophiles tels que les pesticides et métaux lourds. Il est donc important de bien sélectionner la propolis et surtout son origine géographique. Il faut donc qu’elle soit recueillie et transformée naturellement par les abeilles, dans un environnement non pollué.

On ne le lis pas souvent, mais tous les produits naturels ne sont pas bons pour notre santé, et encore moins si c’est un produit de mauvaise qualité, voire contaminé !

A priori, la propolis française, grâce à la grande diversité botanique de notre pays, est plus riche que les autres variétés que l’on peut trouver sur le marché. Elle est donc aussi celle qui est la plus intéressante du point de vue de ces diversités qui lui apportent de multiples flavonoïdes (antioxydants et stimulants du système immunitaire).

Sous sa forme pure, la fraîcheur de la propolis est très importante pour pouvoir bénéficier de toutes ses vertus.
Pour cela, la propolis de grille est à privilégier car contrairement à celle qui est grattée sur les cadres de la ruche, cette dernière est vraiment récoltée fraîche et non oxydée.

Lorsque vous choisissez la propolis sous la forme de teinture mère, optez pour une teinture dosée au minium à 15 % de propolis pure exempte de cire et d’impuretés. Le mieux étant d’être au moins à 30% de propolis (soit 30 g de propolis pour 100 g d’alcool).

Pour ce qui est de ces formes et des autres, comme d’habitude, les produits BIO, sans additif de synthèse ou autre conservateur & cie, sont à privilégier.

 

Une dernière petite chose 

Comme vous le savez sûrement, nos chères abeilles sont en voie de disparition… 🙁
Alors, je vous invite à choisir des apiculteurs qui utilisent des méthodes « douces » d’apiculture non artificielles et chimiques, et qui respectent l’environnement et nos petites ouvrières !

Nous ne remercierons jamais assez les abeilles pour tout ce qu’elles font pour nous !

 

[Si vous ne pouvez pas utiliser la propolis pour une quelconque raison, j’ai écris un article regroupant 4 remèdes pour passer l’hiver tranquille, vous y trouverez sûrement votre bonheur 😉 ]

 

Vous connaissiez déjà la propolis ? Vous l’utilisez ? Sous quelle forme ? 

 

propolis
Crédits : @DanikaPerkinson

 

A bientôt,

_Fanny ✨

 

 

Sources et informations complémentaires pour cette fiche-santé :

Famille Mary

Ballot Flurin

La nutrition

Mr Ginseng

Professeur Joyeux

Secrets de miel

Aprolys phytonorm boutique

C fait maison

 

 

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *