Douce gourmandise de mon enfance : la langue de chat – CookMinute

 

[Non non, vous ne vous êtes pas trompés de rubrique (la photo le prouve d’ailleurs) ! Vous vous trouvez bien dans mes coups de 💖 culinaires ! J’imagine que vous connaissez tous ces petits gâteaux, que l’on prend au moment du café, mais pour que l’on soit bien sur la même longueur d’onde, on ne mangera pas de chat aujourd’hui, je vous le promets ! 😉 ]

 

Petite mise au point faite, j’ai eu envie de vous partager un petit bout de moi à travers cette recette facile et rapide à faire que j’affectionne particulièrement. Et si vous lisez les quelques lignes qui suivent, vous comprendrez vite pourquoi.

« Mais quand d’un passé ancien rien ne subsiste, seules plus frêles, mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l’odeur et la saveur restent encore longtemps. » — extrait sur La Madeleine, Du côté de chez Swan, Marcel Proust

Les langues de chat me rappellent énormément de souvenirs de mon enfance, elles sont pour moi ce qu’était la Madeleine pour Marcel Proust. Elles font resurgirent ces mémoires enfouies en moi, cette nostalgie du temps qui passe.

Enfants, mes cousin(e)s et moi, lorsque nous allions voir notre arrière grand-mère, nous avions toujours droit à une petite gourmandise. Du chocolat, des bonbons de toutes sortes, tout plein d’autres douceurs et ces fameuses langues de chat. Et autant vous dire qu’on en a mangé de ces petites choses, puisqu’elle habitait à quelques dizaines de mètres de chez nous, donc je dirais au moins [presque] tous les jours pour moi ! 😀

Aujourd’hui elle est presque centenaire notre Mamie (à quelques mois près), alors quand on allait la voir, nous avions toujours droit aux petites histoires de sa vie enfant à la campagne, jeune fille pendant la guerre et enfin jeune maman célibataire à Paris, aux souvenirs de ses innombrables voyages, aux aventures qu’ont vécu nos parents et grands-parents et puis les nôtres aussi… Vous pouvez donc imaginer le nombre de souvenirs que j’ai dans la tête quand je mange ou même que je vois ces langues de chat !

C’est pourquoi j’ai voulu vous présenter cette recette, et puis tout le monde aime les langues de chat non ? 🙂

 

Ma liste de courses

ღ 1/2 cuillère à café d’arôme vanille liquide ou une pointe de couteau de vanille en poudre

ღ 2 blancs d’œuf

ღ 60 g de farine

ღ 60 g de sucre de canne

ღ 60 g de beurre mou

 

La réalisation

En tout premier lieu, commencez par préchauffer votre four à 200° C.

Puis travaillez le beurre mou en pommade [bon si certain/es sont comme moi et que vous ne savez pas trop ce que ça veut dire, « Google » sera votre ami sur ce coup là ! 😉 ] ↠ aller je vous aide : « Beurre à température ambiante travaillé à la spatule jusqu’à l’obtention d’une consistance lisse et souple (comme une pommade). »

Une fois fait, ajoutez le sucre roux, la vanille et la farine. Bien mélanger.

Ensuite, ajouter les blancs d’oeufs et mélangez afin d’obtenir une pâte bien homogène.

Vous pouvez beurrer et fariner votre plaque du four à ce moment là, ou bien faire comme moi si votre plaque ne s’y prête pas, utiliser du papier cuisson.

Alors maintenant, ça se gatte ! Oui je sais j’ai dit que c’était une recette hyper facile alors maintenant je vous dis que ça va être compliqué… Je vous rassure tout de suite, une fois le coup de main pris, ça va mieux ! Et puis le soucis ici est purement esthétique et non gustatif, vos langues de chat auront toujours le même goût, même si elles sont affreuses ! Si si, je vous assure ! 😛

Donc, voici le moment fatidique : mettez la préparation dans une poche à douille (c’est le moment où j’en profite pour goûter la préparation puisque souvent j’en mets partout 😀 ) et former des « bâtons » sur la plaque, espacés de plusieurs centimètres (sinon ils risquent de collés entre eux pendant la cuisson qui fera s’étaler la pâte). 

Vous pouvez enfourner et laisser cuire 7 à 8 minutes (cela dépend de votre four comme toujours), surveillez bien ça va vite ! 😉

Une fois qu’elles sont cuites, il ne vous reste plus qu’à les décoller et les déguster avec un bon petit chocolat chaud maison (comme moi !) ou un petit café/thé/tisane selon votre préférence !

J’ai essayé deux manières pour les décoller, à vous de choisir celle qui fonctionnera le mieux pour vous : soit les laisser refroidir avant de les décoller ou le faire après. Pour moi avec le papier cuisson, ça a été plus facile après qu’elles aient refroidi.

Attention de ne pas vous brûler la langue si vous les goûtez à la sortie du four ! 😛

 

Langue de chat
@GDM

 

Mon avis 

Parfaites !
Elles ont exactement le même goût, la même odeur que celles que je mangeais petite ! Elles croustillent juste assez, un peu moins que celles du commerce et ne sont pas trop sucrées à mon goût. Bref [presque] les mêmes que celles qu’on achète quoi, exceptée leur forme unique ! Mais le truc super là dedans c’est qu’encore une fois, c’est une fierté de faire les choses soi-même, et puis c’est tellement simple en plus ! Pas beaucoup d’ingrédients, des choses que l’on a toujours dans nos placards, et une recette facile à faire !

Y’a plus qu’à, comme on dit ! 😉

 

Langue de chat
@GDM

 

Astuces pour réaliser une langue de chat

Pour faire de belles langues de chat : les premières réalisées étaient un peu « bizarres », on peut en voir apparaître sur les photos. Mais, je voulais des vraies langues de chat moi ! Alors j’ai trouvé une petite vidéo [clic ici] avec l’aide de mon ami « Google » ou plutôt devrais-je dire Lilo ? Qui est un moteur de recherche qui permet de financer des projets sociaux en leur donnant les gouttes d’eau que l’on acquière au fil de nos recherches.

Pour la poche à douille : soit vous avez la chance d’en avoir une comme le chef dans la vidéo, soit vous n’en avez pas, et là voici deux petites astuces qui aident grandement.
– La première c’est le sac congélation (que vous pourrez réutiliser après les avoir lavés s’ils sont assez épais, car déjà le plastique c’est pas terrible terrible mais alors encore moins quand on l’utilise à usage unique…) dont vous coupez un coin. Vous pouvez aussi le fermer avec une pince lorsque vous avez mis le préparation dedans. J’ai testé sans la pince et ça fonctionne hyper bien, juste le p’tit coup de main à prendre et ne pas faire une ouverture trop grande !
– La deuxième, c’est une feuille de papier sulfurisé coupée en deux dans sa diagonale, de sorte à faire deux triangles. Vous pourrez donc faire deux poches avec, en formant un cornet avec chaque morceau, mais elles ne seront pas réutilisables.
Une autre petite astuce pour l’utilisation de cette poche, c’est de bien « tasser », faire descendre la préparation dans la poche à douille pour éviter les bulles d’air afin que la pâte soit régulière quand vous ferez vos langues.

Pour varier les plaisirs : essayez avec d’autres farines comme celle de châtaigne par exemple, remplacez la vanille par d’autres épices comme la cannelle, la cardamome… Encore une fois tout est possible !

 

P.S: Recette que vous pouvez retrouver sur CookMinute (si vous voulez en savoir plus sur l’application mobile, je l’ai un peu détaillée dans la recette du tiramisu ⇝ ici). Et sinon, vous pouvez aussi aller voir le sitela page Facebook, et la page Twitter.

 

Et vous quelles sont vos gourmandises d’enfance ?
Quelle est VOTRE madeleine de Proust ?

 

A bientôt,

_Fanny ✨

1

Commentaires

  1. Ma madeleine de Proust et le petit Lu trempé dans du café au lait Huuuuum Mais j’adore aussi les langues de chat ahah Merci pour cette découverte d’appli je suis en train de la télécharger 🙂

    Des bisous

    Laurie

    1. Miiam ! Effectivement c’est trop bon aussi ! 😀
      Mais de rien, n’hésitez pas à me redire ce que vous en pensez !
      Je m’en sers tous les jours maintenant ! 🙂

      Bonne journée,
      Fanny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *