Les bases d’utilisation des huiles essentielles

Aujourd’hui ce sera un article un tout petit peu rébarbatif ! (Il faut bien poser les bases aussi, hein ! 😀 ) Et oui, ce n’est pas parce que l’on veut faire tout soi-même, qu’il n’y a pas quelques petites « précautions » à prendre, surtout avec les huiles essentielles.  (Bien sûr, ce sont des petite choses simples, pour prendre soin de vous et de votre santé et non pas pour vous dicter une façon de faire !) 🙂

Les choses étant posées, nous pouvons commencer !

 

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent être utilisées dans bien des domaines comme l’aromathérapie, la cosmétique, l’entretien de la maison, en cuisine… Mais peut importe lequel. Avant de les utiliser, il y a deux-trois petites choses à savoir et à bien prendre en compte, comme lorsque l’on commence n’importe quelle nouvelle activité. 😉

Les huiles essentielles sont des concentrés de principes actifs, souvent obtenues par distillation de plantes à la vapeur d’eau. Une seule goutte diluée suffit à agir sur notre métabolisme, elles sont donc très puissantes, et doivent donc être utilisées avec modération et avec précaution.

En effet, leur utilisation n’est pas sans danger ! Il faut avoir une connaissance solide de ces dernières, car la mauvaise utilisation des HE peut entraîner des allergies, voire des intoxications plus ou moins graves pouvant aller jusqu’à la mort (relativisons, bien sûr c’est comme toute bonne chose utilisée avec beaucoup d’excès et sans précautions particulières). Alors, avoir de bonnes sources fiables est préférable. Et il ne faut surtout pas hésiter à prendre contact avec un professionnel au moindre doute.

Il y a aussi différents modes d’utilisation des huiles essentielles, tous plus intéressants que les autres. Cependant, chaque huile peut avoir un ou plusieurs modes plus adaptés. (En fonction de sa composition, de ses propriétés, et de ses contre-indications.)

Ce petit tableau venant du guide d’utilisation de ces dernières d’Aroma-zone est très parlant :

Huiles essentielles
Crédit : Aroma-zone

 

Quelques précautions d’utilisation des huiles essentielles

  • Avant toute utilisation, vous pouvez lire les fiches produits. Ainsi vous aurez connaissance des précautions d’emploi et les éventuelles contre-indications de chacune des huiles à utiliser.
  • Le mieux est d’utiliser des huiles de très bonne qualité, biologiques, certifiées, elles seront bien plus efficaces. Enfin, une huile de bonne qualité est aussi une huile bien conservée, à l’abri de la lumière et chaleur. Ceci afin qu’elles gardent leurs propriétés.
  • Bien sûr, il est important de garder ses huiles essentielles hors de la portée des enfants. Comme tout médicament ou produit ménager 🙂
  • Il faut impérativement respecter la posologie, la durée du traitement et la voie d’absorption. Elles doivent toujours être utilisées diluées (sauf cas particuliers). Cela peut être dans une huile végétale ou tout autre dispersant. Comme le sel de bain (car elles ne sont bien sûr pas miscibles dans l’eau), l’alcool, le vinaigre (produits managers)…etc…
  • Les huiles essentielles doivent être utilisées sur un temps court. Si le traitement dure plus de trois semaines, il est mieux de respecter une fenêtre thérapeutique. Il faut qu’il soit d’une semaine au moins (arrêt total de la prise d’HE), afin de ne pas surcharger notre corps. Pour la même raison, il est nécessaire de ne faire qu’une cure à la fois.
  • Avant d’utiliser une huile, il est mieux de réaliser un test afin d’écarter tout risque d’allergie. Il peut se faire sur le poignet ou dans le pli du coude (une goutte d’HE dans un petit peu d’huile végétale). Il suffit d’observer après 24h s’il y a eu réaction. Les huiles allergisantes sont souvent celles de Achillée millefeuille, Cannelle de Ceylan, Cannelle de Chine, Cyprès, Inule odorante, Mélisse.  Elles peuvent entraîner des réactions allergisantes chez les personnes sensibles.
  • Il faut s’assurer de leur utilisation sans danger pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants, et les animaux. Demandez l’avis d’un professionnel qualifié. Il pourra vous indiquer les huiles à éviter selon la situation. De même, si vous êtes sous traitement médical ou souffrez d’asthmeallergies (éviter les inhalations), troubles neurologiques graves. Les huiles à cétones sont d’ailleurs interdites dans ces cas là : Achillée millefeuille, Aneth, Anis vert, Carvi, Cèdre de l’Atlas, Cèdre de l’Himalaya, Curcuma, Eucalyptus à cryptone, Eucalyptus globulus, Eucalyptus mentholé, Hysope officinale, Lantana, Lavande aspic, Menthe des champs, Menthe poivrée, Menthe verte, Romarin à camphre, Romarin à verbénone, huile aromatique à la Sauge officinale, Tagètes, Tanaisie annuelle.
  • Certaines huiles sont photosensibilisantes (réaction de la peau suite à l’exposition aux rayons), il faut éviter de s’exposer au soleil dans les heures qui suivent leur application. Pour plus de praticité, préférez leur utilisation le soir. Ce sont celles ci : Angélique, Bergamote, Céleri, Citron, Citron vert, Khella, Livèche, Mandarine jaune, Mandarine rouge, Mandarine verte, Orange, Orange sanguine, Pamplemousse, Petit grain de Bigarade, Tagètes, Verveine citronnée.
Huiles essentielles
@Christin Hume

Petit plus ?

Pour avoir plus d’informations complémentaires, je vous conseille ces sites (dont la liste n’est absolument pas exhaustive. Je compte sur vous pour m’en partager d’autres, je les ajouterais au fur-et-à mesure) :

– Le dossier d’aroma-zone qui est très complet.

– Le groupe sérieux Facebook: Aromathérapie Précise – se partager et s’échanger des infos qui regorge d’informations et dont l’administrateur principal est Marc Bohving, un naturopathe aromathérapeute. Voici son site, où vous pourrez trouver de la documentation complète sur les huiles essentielles, pour comprendre et utiliser les huiles essentielles.

– Le blog de Julien Kaibeck (président de l’Association Slow Cosmétique), vous pourrez y trouver des recettes, des tests produits et des conseils sur la beauté et le bien-être au naturel.

 

Vous pouvez aussi vous former à l’utilisation des huiles essentielles. Ce qui peut être plus rapide et facile que d’apprendre tout seul ! 🙂

 

Ainsi vous avez toutes les clés en mains pour pouvoir bénéficier de tous les pouvoirs des huiles essentielles !

 

A bientôt,

_Fanny ✨

1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *